mai 25

Choisir son terreau

0  comments

Formé à base de terre végétale et de produits de décomposition, le terreau est un support de culture naturel. Ce produit agit directement sur la fertilité du sol, pour le plus grand bénéfice des cultures horticoles et potagères. Néanmoins, il existe plusieurs genres de terreaux qui sont adaptés selon l’utilisation. Nous allons voir comment choisir son terreau ensemble.

choisir son terreau plantes

Le terreau, pourquoi faire ?

Idéal pour la culture des jardins, des fleurs, des légumes, des fruits, des arbres et arbustes fruitiers, le terreau est un élément indispensable pour les plantations. Il s’agit d’un substrat de culture, c’est-à-dire un support servant à la croissance des racines des plantes. La terre végétale et les produits de décomposition qu’il comprend, contribue au développement des plantes. Le terreau garantit donc des conditions optimales pour l’évolution des cultures. Selon les cultures justement, il est possible de recourir à plusieurs types de terreaux.

Par un maître jardinier :

« Je vous assure que si vous suivez quelques notions de base, réaliser un jardin de rêve est à la portée de tous »

Choisir son terreau selon l’utilisation

Le terreau universel

En grande partie, le terreau universel est composé de matières compostées. Facile d’usage et couramment utilisé, ce type de terreau est bien adapté aux arbres et aux arbustes. Par contre, il ne convient pas au repiquage des végétaux et des plantes fleuries qui nécessitent un sol au pH acide.

Le terreau pour gazon

La beauté du gazon n’est pas essentiellement liée à sa texture. La qualité du terreau utilisé joue également un rôle. Ce terreau contient les nutriments indispensables à la santé d’un gazon, à savoir le potassium, l’azote et le phosphore. Il améliore la résistance de la pelouse, optimise sa santé et lui donne un plus bel aspect.

Choisir son terreau horticole

Le terreau horticole a pour principaux composants, le fumier composté et le tourbe. Il fournit les éléments naturels qui conviennent aux fleurs. Il est donc recommandé pour la culture des fleurs et des arbustes de fleurs.

Le terreau pour potager

Comme son nom l’indique, ce substrat est destiné aux cultures potagères. Les matières qui en font la composition sont compostées et organiques. Le développement des légumes est son principal avantage.

Choisir son terreau pour semis et repiquage

Encore appelé replantation ou transplantation, le repiquage permet de planter un végétal dans un autre substrat de culture. Le terreau pour semis et repiquage possède les propriétés qu’il faut pour cette opération. Il contient de la perlite et du sable et se caractérise par sa légèreté. Les jeunes plantes repiquées pourront ainsi s’enraciner et se développer de manière optimale.

La terre de bruyère

La terre de bruyère se caractérise par son acidité. Ce terreau est plus acide qu’un compost classique composé de déchets. Issue de la fermentation et de la décomposition des feuilles, cette terre contient une grande quantité de sable. Les plantes acidophiles, c’est-à-dire qui ne peuvent survivre et croître que dans des milieux acides, apprécient particulièrement ce terreau.

Ainsi, le terreau est un support de culture d’une importance majeure pour les cultures. À la grande diversité de culture existante, une tout aussi importante variété de terreaux existe et permet de les adapter à la culture.


Tags


You may also like

Gazon synthétique : guide de pose

Gazon synthétique : guide de pose
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}