février 22

Jardin bio en permaculture

0  comments

Si l’agriculture biologique s’inquiète du respect de l’écosystème, la permaculture va beaucoup plus loin. Le fait de faire un jardin bio en permaculture est donc en total respect de la nature. Ce type de jardin gagne en effet de plus en plus de terrain. Pour suivre la chaine, il convient donc de respecter quelques étapes importantes afin d’obtenir un résultat satisfaisant. Tel est l’objectif à l’origine de cet article.

Les étapes d’un jardin bio en permaculture

Pour obtenir un jardin bio en permaculture, voici les étapes clés :

Etape 1 : Choix d’un emplacement pour votre jardin bio

 C’est une étape capitale des débuts de ce type de jardin. Pour que les plantes se développent au mieux, il faut être attentif notamment à l’ensoleillement de la parcelle, des éventuels risques d’inondation, des nuisances diverses, mais aussi à la présence de vent. Il s’agit d’un travail de longue durée certes, mais essentiel pour appréhender l’environnement.

Etape 2 : Vérification de l’état du sol

Les plantes ont du mal à pousser dans les terres pauvres même pour les plus résistantes. Avant tout travail de la terre, il faut donc au préalable évaluer son état afin de lui apporter des fertilisants naturels. Les paramètres à prendre en considération sont la couleur de la terre et la végétation environnante. En effet, plus la terre est foncée plus elle est en bonne santé. Au contraire, si la terre est très claire, elle aura besoin d’apports. Par ailleurs, regardez ce qui pousse, car plus il y a de plantes présentes, mieux c’est !

jardin bio permaculture sol terre

Etape 3 : Préparer et amender la terre

En fonction du diagnostic du terrain obtenu, il faut préparer le terrain afin de corriger d’éventuelles carences s’il a besoin d’apports pour être en parfaite santé. Pour nourrir le sol, il faut le pailler. De plus, l’ajout d’engrais naturel sera utile pour enrichir un sol pauvre en nutriments. Les méthodes de fertilisation les plus écologiques comprennent le compost et le semis d’engrais vert, plantes qui ont la capacité de fixer l’azote de l’air.

Par un maître jardinier :

« Je vous assure que si vous suivez quelques notions de base, réaliser un jardin de rêve est à la portée de tous »

Etape 4 : Faire le plan du futur jardin bio en permaculture

Choisir l’agencement de ce futur jardin en amont sert à optimiser l’espace un maximum. Facilitez l’accès de chaque côté de la parcelle en prévoyant des chemins sans plantations et en dessinant des parcelles d’une largeur maximum de 1,2 mètre.

Etape 5 : Faire le choix des plantes

Il est conseillé d’adapter votre choix de semences aux conditions climatiques de votre région. De préférence, choisissez des pieds et des graines bio, reproductibles que l’on trouve généralement dans le commerce.

Etape 6 : Accueillez les animaux pour repousser les nuisibles

Qui dit agriculture bio, dit culture sans pesticide. Et pour lutter contre les nuisibles, il est de bon de faire confiance à la nature. Favorisez le développement de la biodiversité en envisageant des cabanes à insectes, des zones sauvages.

Nous retenons qu’il existe de nombreuses étapes pour mettre en place un potager bio. Toute personne voulant se lancer dans ce type de jardin doit suivre les étapes énoncées précédemment pour un résultat satisfaisant.


Tags


You may also like

Gazon synthétique : guide de pose

Gazon synthétique : guide de pose
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}